Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 10:25

Hello guys !

How are you doing ?

 

(oui...je sors d'un stage de 3 semaines d'anglais à l'IFM... je suis donc devenu parfaitement bilingue (ce que j'étais de toutes façons déjà), avec un accent so british ! ....néanmoins, par respect pour vous, pauvres lecteurs frenchies, qui risquez sinon de ne pouvoir comprendre toutes les subtilités de cet article, j'ai décidé d'écrire dans ma langue maternelle afin que ma môman et vous-même puissiez tout comprendre....)

(so good I am)

 

 

Alors pendant ce stage :

- j'ai parlé anglais (ben oui quand même) (on s'est d'ailleurs aperçu qu'avec les collègues mahorais on se comprenait très bien en anglais alors que bizarrement la prof d'anglais on avait plus de mal à communiquer avec elle...)


- j'ai savouré les deux pauses d'1/4 heure qui n'avaient de quart que le nom

 

- j'ai compris qu'on pouvait faire des dessins sur son cahier tout en écoutant sincérement la prof (note : pensez à présenter mes excuses à mes élèves pour toutes les fois où je les ai engueulés  sermonnés car ils crayonnaient alors que j'expliquais des choses essentielles quant à l'accord des participes passés)


- j'ai apprécié de me retrouver entre adultes. Personne n'a piqué la gomme de personne. Aucun petit mot n'a circulé. Il n'y a pas eu de bagarres lors des pauses et personne n'a insulté personne. (par contre nous non plus on ne fait pas nos devoirs, certains ont dormi en classe et parler sans lever la main nous paraît on ne peut plus normal)


- Mais surtout, surtout et enfin, j'ai compris certaines choses !!!

Non pas sur l'anglais mais sur les mahorais !

 

Au bout de 4 ans et à 1 mois du départ, il était temps....

 

Au cours de l'intervention d'un linguiste durant laquelle on évoquait les différentes langues parlées à Mayotte, on s'est retrouvé à parler aussi des nombreuses sources d'incompréhension entre nos deux cultures.

 

Je tiens tout de suite à préciser que ce que je vais dévoiler ci-dessous n'est qu'approximatif, certainement pas généralisable, ne concerne, je pense, que les mahorais "non occidentalisés" et que si ça se trouve c'est complétement faux !

N'empêche, c'est mes collègues mahorais qui me l'ont raconté. Avec l'appui du linguiste en question.

 

J'appelle donc les lecteurs mahorais de ce blog à rectifier sans gêne ce que je vais écrire s'ils ne sont pas d'accord !

 

 

1er cas :

Ce qu'on voit : des vendeuses qui tirent la tronche, qui ne sourient pas, même quand tu leur achètes 3 kilos de tomates!!! (alors que quand on sait le prix du kilo de tomates y a de quoi rougir... (contrairement aux tomates))

 

Ce que les mzungus pensent : Putain  Purée c'est pas croyable ! Ça donne pas vraiment envie de leur acheter quelque chose ! On a l'impression de les déranger ! Le tourisme n'est pas près de se développer avec une telle attitude ! etc, etc.... (le mzungu est râleur par définition)

 

Alors qu'en fait : Dans leur culture, sourire à quelqu'un qui t'achète quelque chose, ça veut dire "toi mon petit, je vais te jouer un sale tour ! je m'fous de ta gueule ! Mes tomates sont toutes pourries et en plus tu vas les payer la peau du cul !". Bref, sourire comme ça à quelqu'un, ça veut dire "je me moque de toi".

Donc : si la vendeuse ne te sourit pas quand tu lui achètes ses tomates c'est que tu fais une bonne affaire et que les tomates seront bonnes !

 

 

2ème cas :

Ce qu'on voit : des élèves qui te disent toujours "oui, oui, j'ai compris!" alors qu'en fait ils n'ont rien capté mais ça tu ne le découvriras que plus tard en corrigeant leurs copies, en alignant les zéros et en t'arrachant les cheveux (pour moi) ou en te défoulant sur l'ordi et en massacrant des orcs (pour un autre enseignant de ma connaissance que je ne citerai pas mais il se reconnaîtra).

Les élèves mahorais ne posent pas vraiment de questions. Et si tu leur demandes s'il y a des problèmes, ils réagiront rarement.

 

Ce que les profs mzungus pensent :  Bordel  Sacrebleu ! Mais ils sont apathiques, ils s'en foutent, ils ne sont vraiment pas curieux et comment veux-tu qu'on les aide, ils ne disent jamais s'ils ont compris ou non! Ils n'en ont vraiment rien à faire ! Oh et puis ras-le-bol, j'en ai marre, vivement la retraite, de toutes façons je ne les supporte plus tiens je vais aller élever des chèvres en Ardèche merde alors ! Et si les chèvres m'emmerdent et ben je......

 

Alors qu'en fait : l'élève mahorais se doit de respecter le foundi (le prof). Et admettre qu'il n'a rien compris ou poser des questions reviendrait à remettre en cause la qualité de l'enseignement du foundi. Ce qui est impensable!

Donc : amis profs, si vos élèves ne réagissent pas durant vos cours, c'est soit qu'ils sont endormis, soit qu'ils vous respectent!

 

 

3ème cas :

Ce qu'on voit : des élèves qui haussent et baissent rapidement les sourcils quand vous leur posez une question.

 

Ce que les profs mzungus pensent : "Cet élève a des tics ... ou alors il est débile.....ou alors il me prend pour un débile...."

 

Alors qu'en fait : il vous répond "oui" d'une manière rapide et discrète !

Donc : Depuis que j'ai compris ça, je l'utilise fréquemment en classe ! Ça permet de dire discrètement à un élève qu'il a trouvé la bonne solution sans que ses voisins soient au courant !!!

 

 

4ème cas :

Ce qu'on voit : quand vous donnez rendez-vous à des parents d'élèves à 10h, ils arrivent entre 7h et midi (voire le lendemain)

 

Ce que les profs mzungus pensent : Fais chier  Zut de zut !!! Ils sont vraiment pas gênés !! Je leur donne un rendez-vous et ils arrivent 1 heure après et ça a même pas l'air de les embêter !!! C'est pas croyable !!! Pfff !!!

 

Alors qu'en fait : la journée mahoraise est rythmée par les 5 prières quotidiennes. Et si le mzungu donne rendez-vous à une heure précise, le mahorais le comprend plus comme venir dans l'intervalle correspondant entre les deux prières !

Forcément, en métropole, on a droit à la cloche toutes les heures (voire les demi-heures)

Note au passage : les mahorais sont assez étonnés de nous voir suspendus à notre montre et toujours courir après le temps qui passe. Un peu comme Obélix, ils se disent souvent "ils sont fous ces mzungus"!!

Un peu agaçant aussi de constater que nous, mzungus, courons partout pour essayer de faire le plus de démarches ou d'activités possibles dans une journée et que eux, en prenant leur temps, en font souvent plus que nous ! Et sans se fatiguer .... !

Donc : arrêtez de vous énerver, de toutes façons ça ne changera rien et il fait beaucoup trop chaud pour s'agiter ainsi

 

 

Voilà !

Je n'ai pas tout listé car j'ai plus envie d'écrire ! (et en plus faut que j'aille me chercher une maison en touraine sur internet si on ne veut pas être sdf en débarquant en métropole)

Y avait aussi le "merci dans le coeur envoyé à Dieu" que le mzungu n'entend pas et qui fait qu'il trouve le mahorais malpoli alors que celui-ci l'a remercié d'une façon bien plus sincère que ce simple petit mot !

Et d'autres choses aussi mais je crois que je les ai déjà oubliées.....

 

Chers lecteurs mzungus (wazungus serait plus correct), pour vous éviter d'avoir à écrire un commentaire rageur (que de toutes façons je ne publierai pas), je précise que :

- oui, il y a des élèves qui n'en ont vraiment rien à foutre du collège, ce qui explique leur manque de réaction,

- oui il y a des élèves qui se moquent de vous (ou qui ont des tics nerveux), ce qui explique le coup des sourcils,

- oui il y a des parents pour lesquels les horaires ne sont que des tics de mzungus et qui viendront à vos rendez-vous quand ce sera le moment, (le leur...de moment...), 

- et oui il y a des vendeuses qui te tirent la tronche car effectivement tu les emmerdes déranges à vouloir acheter leurs tomates pendant l'heure de leur sieste !

 

De toutes façons, quand je vois déjà que dans un simple couple, on peut avoir du mal à se comprendre...

(dans ma culture, dire "j'arrive !" signifie que je serai là dans les 10 prochaines minutes....ce qui n'existe pas dans la culture de mon compagnon qui lui, quand il entend "j'arrive!", s'attend à ce que je débarque dans les 10 secondes....pfff n'importe quoi !), 

Bref, euh....qu'est-ce que je voulais dire déjà...??? ....Ah ! oui ! 

Pas toujours facile de se comprendre !

Et je rajoute un petit message pour les organisateurs de la Grande Réunion d'Accueil des Expats (qui sont, à n'en point douter, des lecteurs assidus de ce blog...) : et si vous nous expliquiez tout ça au début de notre séjour plutôt qu'on le découvre, un peu par hasard, au moment de partir...., ce serait bien, non ?

Bises,

Didier, ex-explorateur de la culture mahoraise et futur explorateur de la culture tourangelle.

 

Ouaich ... Ecris-je en disant tout haut que je pointe mon doigt vers ma bouteille de coca light (moi aussi je suis bilingue !)

Comprenne mes codes-à-moi qui pourra ...

Bises,

Pierre.

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 11:00

     C'est grand, c'est impressionnant, c'est noir, y a du bleu tout autour, ça s'en va et ça revient...

 

Qu'est-ce ? (entoure la bonne réponse)

(note pour les blondes, c'est une expression, n'allez pas abîmer votre écran...)


  • Gargamel au milieu des Schtroumphs
  • Le staphylocoque de Pierre
  • Notre dernière rencontre en mer

 

And the réponse is ..... :

 

943546 10151425829433284 178639291 n

 

      Alors oui on sait.

 

On les a déjà rencontrées,

on a déjà nagé avec elles,

on a déjà poussé des "whoua!" et des "Oh Bonne mère !" manquant nous noyer

(faut pas pousser des cris avec un tuba dans la bouche)

 

Déjà, déjà, déjà .....

Mais nous on a envie de dire : encore, encore; encore !!!

 

 

945832 10151425829603284 1395121908 n

 

      Parce qu'on ne s'en lasse pas.

 

Et mis à part un gros silure en pleine Loire, 

je ne vois pas ce qui va nous procurer autant d'émotion dans à peu près deux mois

(mis à part une raclette avec beaucoup de fromages, des patates et du jambon) (et des petites tomates) (et du bacon) (et des petits oignons) (et du saucisson)

 

 

420754 10151425829623284 1127856890 n

 

      Et les gaillardes n'étaient point farouches ! 

Contrairement à moi...

 

Et vas-y que je te fonce dessus comme si tu étais une quantité insignifiante et négligeable

Et vas-y que je te frôle,

Et vas-y qu'au dernier moment je maîtrise ma nageoire pour bien te montrer que je gère et que t'es qu'un gros lourdaud dans l'eau

 

Peuh... même pas peur....

... dit le type qui a juste un peu paniqué quand elle est passée tout (trop) près et qui :

 

- a fait face pour lui coller une mandale dans ses mandibules

- l'a regardé calmement et lui a rappelé qu'il avait chez lui une très très grosse poêle pour la faire frire

- a fait plein de mouvements désordonnés avec ses palmes et a aggripé le type d'à côté pour se propulser en arrière et sauver sa peau (au détriment du type qui aurait cependant et vraisemblablement été honoré de donner sa vie pour moi)

(type qui n'était pas Pierre, ce dernier m'ayant encore une fois lâchement abandonné en pleine situation périlleuse)

 

Tiens, Pierre d'ailleurs.

Staphylocoque-Man était dans l'eau lui aussi.

Un peu plus loin.

 

Et comme il est un peu plus courageux beaucoup plus inconscient que moi, il a tenté le bouche à bouche avec une belle demoiselle. Oui....faut une grosse bouche. Mais... ne sous-estimez pas Pierre dans certains domaines....

 

Et comme il me l'a raconté après sur le bateau, l'ange des mers s'est dirigé droit vers lui (après lui avoir tourné autour) (drague?) et si elle n'avait pas, au dernier moment, gardé sa nageoire contre elle, elle lui collait une baffe lui aurait caressé tendrement le visage !

C'est-y pas meugnon !

 

 417904 10151425829178284 775937818 n

 

Non. Ce n'est ni Pierre ni moi sur la photo ci-dessus.

 

C'est gentil d'avoir pensé que ce pût être Pierre.

C'est un peu ridicule d'avoir pensé que ce pût être moi... Mes bras ont plus d'envergure. Voyons...

 

 

42mayotte-mai-juin-juillet-13 1892

 

Alors évidemment après tu refais la scène. T'en reparles.

Et c'est à partir de là que la bête commence à prendre 30 cm de plus à chaque fois qu'on l'évoque.

 

Alors, comme promis, je tiens à remercier Florent  Vincent  CLEMENT le MAGNIFIQUE, star de la Capoeira, Blondinet éblouissant, Animateur infatigable sur un bateau (quoique un peu fatigant) (merde, j'ai dit que j'étais gentil...) (quoique maintenant que j'ai les photos, j'm'en fous!) et surtout : Photographe émérite, compétent, instinctif, et quasi professionnel qui a eu la gentillesse, que dis-je la bonté de nous filer ces quelques clichés afin de vous les faire partager!

 

C'est le quatrième gogol en partant de la gauche.

 

485493 10200520258904198 229086975 n

 

      Bref, une journée bien sympa.

 

Par contre, les dauphins, les baleines, les raies mantas, c'est bon.

Si on pouvait voir un p'tit truc un chouilla différent, ce serait cool...

J'sais pas moi...... un simple poisson rouge, tiens !

 

Bye,

Manta-man (et son copain Raie-man!)

 

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 08:00

En cueillant des citrons dans notre jardin, avec juste une feuille de bananier pour tout vêtement, on s'est retrouvés nez à nez avec un petit serpent (une quarantaine de cm, 35 selon la police) et très très fin, qui devait chasser dans les branches !

 

P1040701

 

Il s'est laissé tomber, ne se retenant à la branche que par le bout de sa queue. Il est resté immobile, le corps en forme de S, pendant 5 minutes. Je ne sais pas s'il voulait imiter une branche morte ou faire le mort lui-même mais il faudrait lui expliquer que les serpents meurent rarement la tête en bas, accrochés à une branche, le corps en S !

Quoiqu'il en soit, ça nous a permis d'avoir le temps d'aller chercher l'appareil photos, d'en faire des jolies, sans qu'il ne bouge, même quand on tenait l'appareil très près de lui ou quand on écartait les feuilles pour une meilleure prise de vue. Peut-être qu'il pausait !

 

P1040705

 

Et puis il s'est redressé lentement. Didier s'en est écarté rapidement. Il a repris son chemin en s'éloignant de nous. Didier a repris la cueillette en se rapprochant de moi.

 

P1040698

 

La tarte au citron qu'on va faire aura un petit rien de plus que les autres. Mais ce serait bien le diable si on la laissait crâmer dans le four !

Bises,

Pierre

P1040709

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 06:00

      Hello !

Ces derniers temps, on a fait sur Mayotte pas mal de sorties sur le lagon.

Ci-dessous un p'tit film pour vous montrer à quoi ça ressemble.

Bises

 

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:50

Ben oui ! ...

Mayotte est une petite île. On en a vite fait le tour.

Alors nous voilà obligés de recommencer des activités déjà faites auparavant...

(qui a dit "pauvres choux ?"  )


Bref, on les avait déjà rencontrées et grâce à Cyril et Nico de Panète Bleue (un p'tit coup de pub en passant, ça fait pas de mal!), on a pu à nouveau nager quelques instants en leur compagnie.


 

Et c'est là qu'on voit que du temps a passé car je n'ai même pas eu peur ! (ni envie de les bouffer...)

Et donc, durant ces dernières semaines, à deux reprises, on est resté 30 minutes dans l'eau à les admirer voler dans un lagon bleu transparent... 

Alors évidemment, de telles rencontres, ça bouleverse et après il faut s'en remettre


Planète bleue 37

 

Bises !


 

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 06:36

Hein ? Quoi ?

De quoi tu parles ?

Ah !!!...notre voyage à Nosy Be !

 

Mmmouais....

Bon, faut dire que déjà, ça avait mal démarré.

 

Moi j'étais tout heureux de pouvoir me retrouver en vacances avec Pierre. On allait enfin pouvoir avoir des conversations sérieuses sur nous, nos passions, nos désirs secrets les plus enfouis, les choses profondes de la vie, les mystères du monde, la juste quantité de croquettes à filer à nos chiens, ...bref, tous ces échanges qui forment le ciment du couple...!

Et bien... comment dire..... Deux heures avant d'embarquer,

       P1020672

Pierre n'était pas très réceptif....

Mais bon, c'est pas grave. J'ai quand même dit des choses essentielles par rapport à notre vie de couple et au moins il ne m'a pas contredit ! (car il arrive que parfois il ne soit pas d'accord avec moi et dans ces cas-là il s'exprime et après on se dispute et après on boude et après on fait la paix en disant que finalement l'autre a raison alors qu'on n'en pense pas un mot évidemment)     

 

 

Bon... Après ce départ de vacances tout en énergie contenue, on arrive à Nosy Be (Madagascar pour les incultes) (incultes dont je faisais partie il y a deux semaines).

 

On est recueilli par les amis déjà sur place.

Ils nous amènent dans notre logement et là, grosse déception !!!

Il y a une branche d'arbre qui nous gâche la vue...

P1020680

Mais bon....j'ai décidé de ne pas trop faire ma mauvaise tête et, comme je n'avais pas emporté ma scie (et que de toutes façons je sais à peine scier) j'ai décidé de m'accomoder de cette vision quelque peu gâchée.

 

 

 

P1020681

 

 

  Là, je me retourne vers la maison qui sera la nôtre durant une semaine. Grosse angoisse...non seulement elle est ronde (je ne pourrai pas mettre Pierre au coin) mais en plus un cocotier est prêt à s'abattre dessus...

 

 

 

Vous noterez que Pierre n'a rien remarqué et sourit de l'air heureux de celui qui sait qu'il ne va pas être mis au coin pendant une semaine...      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant à la suite du séjour....que de déceptions !!!

On m'avait dit que je verrais des caméléons de toutes les couleurs. Et bien c'est faux!!!

Regardez bien ci-dessous, on ne voit pas la couleur rose !!!

 

 

Les tortues, bien que minuscules, donnent l'impression de vouloir vous bouffer... (ça doit être les descendantes des tortues-ninjas...)

 

P1020691 P1020719

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant aux serpents..... Certes on m'avait dit qu'il y en aurait, mais moi je pensais qu'ils seraient dans des vivariums !!! Et bien pas du tout ! Y en a partout !!!

 

 

 

 

Dans les arbresP1020753,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020723 

 

 

 

 

 

dans les feuilles, sous les troncs, dans les rivières....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Forcément, je me suis promené en toute quiétude, pas du tout à l'affut de ces horribles bestioles qui ont vicieusement décidé de jouer à "faisons peur au p'tit grincheux qui sursaute dès qu'il y a un bruit!"

L'est con ce jeu.....

 

P1020754

 

Pierre était ravi....lui..... Il jouait à "poursuivons ce serpent afin de s'approcher le plus possible pour prendre des jolies photos".

 

Moi je n'ai pas voulu jouer avec lui.

 

 

La balade s'est poursuivie. Je restais bien derrière le guide car :

- je suis quelqu'un de bien discipliné

- il nous donnait une explication toutes les 20 minutes alors fallait pas la louper

- j'étais un peu mort de trouille et je me disais que lui saurait combattre le méchant serpent et le tuer (alors que Pierre j'étais pas sûr...)

 

A un moment mon guide s'arrête net (je manque lui rentrer dedans) (ç'aurait été avec plaisir ) et il se met à essayer de choper un truc à ses pieds. Je me prépare : 

 

à partir en courant dans l'autre sens   

 

à lui venir en aide 

 

à crier très fort,

 

quand tout d'un coup il se redresse tout content avec cette chose dans sa main. C'était bien la peine de m'affoler pour un si petit truc ! Le plus petit caméléon du monde ! Paraît-il ! En effet rien ne nous dit qu'il n'y en a pas encore un plus petit que personne n'a encore trouvé ... Enfin moi j'dis ça...

 

P1020755

 

On contemple la chose. Puis le guide la repose dans les herbes. Là je lève les yeux pour vérifier si un serpent n'en a pas profité pour se rapprocher discrètement pour me bouffer. Et quand je rebaisse les yeux, impossible de retrouver la petite bestiole ! Elle n'est pas partie c'est juste qu'elle s'est confondue avec les végétaux (ou alors elle a une cape d'invisibilité mais ça me semble peu probable)

 

 

Bon...vous voyez bien que ce séjour était un peu bof ! Faut arrêtez de positiver tout le temps !

 

D'autres exemples. La bouffe.....

Je ne reviendrai pas sur l'épisode douloureux des gambas mille fois décongelées et recongelées.

Qui ont mis nos estomacs en vrac. Et qui m'ont obligé plus d'une fois à m'accroupir en pleine forêt pour faire la chose avec 500 moustiques qui me tournaient autour pour piquer mes parties sensibles...

Un grand moment...

 

 

Ceci dit, soyons honnêtes, le repas préparé par le guide et sa famille ce jour-là ne nous a pas rendus malades.

Et c'était même plutôt bon. Brochettes de zébu, crevettes, poissons, crabes... Pas mal...

Mais pas un seul bon fromage comme un sainte-Maure de Touraine !!!!!!!!!!

Pfff......

P1020762

 

Bon, pour finir vite car je sens bien que l'article commence à vous gonfler (et moi j'ai pas que ça à faire non plus).

 

 

On a vu aussi des makis P1020768(c'est bien la peine d'aller ailleurs pour voir les mêmes bestioles !).

 

 

Certes ils sont un peu différents : les femelles sont claires, les mâles sont noirs. Comme ça ils ne peuvent pas se tromper !

 

 Alors que chez nous, les mâles et les femelles se ressemblent et des fois on sait pas trop qui fait quoi avec qui.... Troublant....!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 P1020774

 

 

 

Et puis on a continué à déranger des caméléons qui nous l'ont bien fait comprendre en refusant de sourire pour la photo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a tenté d'expliquer à des p'tits gnomes que ça ne servait à rien de faire des murs de sable pour empêcher que la mer ne monte. Mais ils ne nous ont pas écoutés (voilà au moins une constante, les enfants, quels que soient leurs pays, ne nous écoutent pas quand on leur explique les choses...)

 

P1020815

 

Alors du coup, j'ai tenté de méditer de longues heures en écoutant Lara Fabian qui m'a hurlé qu'elle m'aimait. Et ça m'a fait du bien.... 

P1020796

 

 

 Ah si ! Le point fort du séjour où là je ne peux pas me plaindre. On a vu des drôles de bêtes exotiques (peut-être dangereuses, on ne sait pas, on n'a pas voulu trop s'approcher). Si vous savez comment ça s'appelle, n'hésitez pas à nous communiquer l'info...     

 

P1020818

 

 

Ah ! Et puis si, encore un autre point fort ! Au retour, on était en 1ère classe dans l'avion. On ne sait pas trop pourquoi. Mais on n'a rien dit et on a fait comme si c'était normal. Et là, on a été heureux comme deux gros ploucs qui voyagent toujours en 2ème classe et qui ne sont pas habitués au luxe et au raffinement !

 P1020821

 

Bon.....

Vous voyez bien que ce séjour n'était pas idyllique ! Et que j'ai bien raison de me plaindre tout le temps !

 

Allez, quelques nouvelles fraîches pour finir,

 

- nous avons la joie de vous annoncer que nous faisons maintenant de belles crottes bien moulées (j'ai un peu honte en écrivant ça...on n'a qu'à dire que c'est Pierre qui vient de reprendre l'article)

 

- la saison des pluies touche à sa fin (mais le linge qu'on avait étendu puis oublié dehors avant-hier a quand même eu droit à un bon rinçage gratuit supplémentaire...)

 

- Zoreille a réussi à apprendre à jouer à Thalès, c'est bien. Maintenant elle est en train de lui apprendre à chasser les makis. C'est moins bien...

 

- J'ai fini ma 1ère semaine de classe. Il m'en reste 2 puis je pars en vacances stage pendant 3 semaines. Cool ! Par contre l'intitulé du stage est "apprendre la morale aux enfants" ... Pourquoi m'ont-ils proposé ce stage...? Je croyais être au point sur tout ce qui est moralité...??? 

 

Bises!

Didier le parfois "pas commode" en vacances !

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 06:46

Pierre disait toujours : "Moi mon rêve, c'est de nager dans une eau chaude avec des centaines de petits poissons multicolores !"

Alors on est venu à Mayotte et on a nagé avec de nombreux poissons colorés.

 

Puis, Pierre a dit : "Moi mon rêve, ce serait de nager avec des dauphins !"

Alors on a fait pas mal de sorties en mer et on a pu approcher ces mammifères marins et comparer nos styles de nage (ils gagnent...)

 

Du coup Pierre s'est mis à dire : "Moi mon rêve, c'est de nager avec une baleine !"

Alors, avant-hier, on a nagé avec une baleine...

 

Alors moi je dis : "Quel va-t-être son prochain rêve ?" et je commence à avoir peur...

 

Bon, allez, je vous raconte cette rencontre.

 

Ca fait un sacré bout de temps que Greg-le-chasseur nous parlait de nous emmener en mer. L'occasion de le découvrir dans son activité de chasse (de poissons) (dans son activité de chasse de filles on l'avait déjà vu à l'oeuvre...). L'occasion aussi de faire un tour sur le lagon. Ce qu'on ne fait pas assez. 

 

Samedi matin, c'est le départ (rdv uniquement vers 9h00 à son bateau...il nous connaît...). Mer calme. Pas un gros soleil mais c'est pas plus mal. On s'était dit que comme ça on n'allait pas cramer. (Nous, au bout de 2 ans, on n'a toujours pas compris que même s'il y a des nuages, on crame quand même. On est revenu rouge à faire pâlir d'envie une écrevisse.)

 

Premier point fort : le moment où il nous a dit qu'on allait dans le "grand bleu" (j'ai dû calmer Pierre qui avait entendu qu'on allait voir un grand blond). 130 mètres de fond. De quoi imaginer de grosses bêtes effroyables prêtes à vous dévorer par surprise vu que vous ne voyez pas au-delà de 30 mètres (ce qui est déjà beaucoup, le lagon était très clair). 

Là, tout le monde à l'eau. Il jette un leurre, se poste au-dessus avec son fusil et attend.

 

Pierre et moi, accrochés au bateau tels des bébés makis à leur mère, on attendait aussi...

Greg nous avait dit que, parfois, des requins curieux venaient voir ce qui se passait. Je m'étais donc préparé à remonter sur le bateau en 1 dixième de seconde, en prenant appui sur Pierre qui, le pauvre, se serait fait dévorer tout cru par le requin (ce qui m'aurait rendu très triste et j'aurais chanté ses louanges durant des années pour m'avoir sauvé la vie).

Subitement une grosse bête fait son apparition (pas un requin, quoique j'avais quand même commencé à prendre appui sur Pierre). Greg se met aussitôt en chasse. On le perd de vue. Puis le gros poisson (qui est un whaou en fait) revient vers nous. Greg le suit de près. Il se rapproche et tire ! Le poisson touché s'enfuit.

 

P1010939

On remonte illico sur le bateau et on tire sur la corde pour le ramener. Super spectacle sous-marin ! Enfin...un peu gore pour les âmes sensibles mais si vous lisez ce blog c'est que vous n'êtes pas une âme sensible !

 

 

Voilà donc ce joli poisson (joli et sacrément bon d'ailleurs, surtout cru).

Et c'est là qu'on laisse faire le pro. Qui fait des gestes rapides, sûrs afin que l'animal ne souffre pas.

Impressionnant...

 

 

 

 

  Mais en fait, la vision sous-marine de la capture du poisson n'était pas le premier moment fort de cette journée. 

 

 

P1010935

 

 

Le premier moment fort, c'était celui-là ! Quand Greg a revêtu son scaphandre de combat. Face à nos yeux écarquillés et mon fou-rire il nous a très sérieusement expliqué l'utilité de la petite cagoule à zigounette qui permet de pisser dans l'eau et non pas dans sa combinaison !

 

Forcément, j'ai été en admiration devant le système et je me demande si je ne vais pas me mettre à la chasse sous-marine uniquement pour le plaisir de porter cet accoutrement !

(Mais ... comment font les femmes, d'ailleurs ... ??? Encore un sujet méditatif qui va longuement occuper mes pensées...)

 

Je lui ai quand même demandé avec une angoisse non feinte si certains poissons ne risquaient pas de confondre ce "tube-à-zigounette" avec un leurre... Toujours cette hantise de se faire manger le zizi...

 

 

 

 

 

Bref !

On redécolle ensuite (enfin...question de parler, son bateau bien que rapide ne décolle pas!) pour un autre endroit. Il veut maintenant nous montrer la "vraie chasse". Quand il descend en apnée avec son fusil et qu'il va chercher le poisson dans les trous.

 

Bon, là aussi, impressionnant ! Pour nous, le jeu consistait à chercher non pas Charly mais Greg !

Il plonge à un endroit et on ne sait jamais trop où (et quand !) il va ressortir. Et dès qu'on l'aperçoit, il faut direct aller sur lui pour l'aider et prendre le poisson. Et c'est là que Pierre (mon héros) a brillamment montré que non seulement il avait son permis bateau mais qu'en plus il savait piloter un bateau pour de vrai ! (j'avais encore des doutes...). Il a réussi à s'approcher de Greg à chaque fois et sans lui rentrer dedans !

 

Ci-dessous Greg et un petit poisson rouge (un mérou babonne je crois mais j'suis pas spécialiste...)

     

P1010957

 

 

Bon, en fait, il n'est pas si petit que ça (le poisson rouge).

P1010963

 

Puis Greg veut nous montrer un autre coin (on ne soupçonne pas qu'il y a autant de "coins" dans la mer quand nous, on ne voit que du bleu...).

 

Et c'est là que mes yeux perçants repèrent un gros "splatch!" au loin (enfin j'avais servi à quelque chose sur ce bateau....toutefois le fait d'être spectateur de tout sans rien faire ne me traumatisait pas non plus!).

Direction donc le gros "splatch!" qui est accompagné de plusieurs souffles ! Des baleines ! Cool, on espérait quand même en voir durant cette journée.

 

Alors évidemment les plus belles images sont dans nos têtes et les pôv films qui sont là-dessous sont bien insignifiants par rapport à ce qu'on a vu et l'impression que ça donne...

Apparemment, il s'agissait de 2 mâles avec une femelle. Non, je ne suis pas devenu expert en reconnaissance du sexe des baleines mais, ayant assisté à une conférence la veille sur ces gros animaux (et oui madame, on se cultive aussi à Mayotte !), j'en ai déduit leurs sexes par leurs comportements...

Deux des trois spécimens faisaient un raffut incroyable, tapaient la mer de leurs nageoires pectorales et, à un moment, il y en a une qui a fait un saut spectaculaire, en se projetant presque entièrement hors de l'eau pour retomber en éclaboussant tout autour (on l'a vu !!! On était à moins de 100 mètres, c'était monstrueusement magnifique !!!).

Pendant ce temps, la troisième baleine restait calme, entourée par les deux qui faisaient leurs cinémas.

 

Bref : Deux mâles qui jouent à "qui-c'est-qui-est-le-plus-gros-et-qui-c'est-qui-a-la-plus-grande-nageoire" et une femelle qui se fait désirer, qui fait semblant de les ignorer tout en les observant attentivement pour savoir lequel des deux elle va se taper....

 

C'est marrant les similitudes entre les baleines et l'espèce humaine...

 

Voilà les vidéos mais bon, elles sont pas tops... (on aurait dû emmener Ronan avec nous...ou du moins sa caméra!)

 

 

 

 Après cet épisode, retour à la chasse parce que bon, nous on est des touristes mais lui, c'est son boulot et il faut qu'il ramène de quoi rentabiliser sa journée et se faire un petit bénéf.

 

 

P1010966

 

 

 

Quand Greg ramenait un poisson, c'est Pierre qui le remontait sur le bateau. On a tiré à pile ou pile, j'ai choisi pile, j'ai gagné il a perdu. Ca a été comme ça et non négociable. (non mais, sans déc, vous avez vu la mâchoire de ce truc ! et qui me dit qu'il est vraiment mort ...? Et puis il fallait bien quelqu'un pour prendre les photos. Et puis moi le poisson je préfère l'avoir directement dans l'assiette !!! ....... Bon d'accord, je suis un trouillard !)

 

 

 

 

 

 

 

P1010967

 

 

 

Encore une belle bête !

(Je parle du poisson...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pendant que Greg chassait et que Pierre remontait les poissons, moi je scrutais l'horizon pour vérifier si nul danger ne risquait de venir perturber cette paisible journée (tout en prenant bien soin de rester très loin des poissons et tout en vérifiant régulièrement que les glacières étaient bien fermées... Vous saviez, vous, qu'un poisson mort, ça peut se mettre à bouger comme un fou !?!?! Quand on a entendu un bruit pas possible dans la glacière et qu'on a vu le couvercle se soulever, ça nous a fait tout drôle avec Pierre (l'est pas courageux non plus ce mec !))

 

Bref, je m'assoupissais  réfléchissais à des trucs pédagogiques  veillais les yeux fermés, quand subitement, mes yeux de lynx ont à nouveau détecté un souffle !

Ca tombe bien, Greg avait fini sa pêche. Direction nos amies les baleines !

 

Mais cette fois ce n'était pas les mêmes. Pas de démonstration tapageuse de force virile.

C'était une mère avec son petit baleineau !

 

 

Et elle était paisible. On s'est approché tout doucement, en faisant attention à ne pas la déranger.

Et là, on la voit venir tranquillement vers nous !!!

Greg nous hurle  dit énergiquement d'enfiler nos palmes-masques-tubas !

Elle a l'air calme, une mise à l'eau est possible !!!

Et c'est là qu'on la voit passer à 2 mètres du bateau !

 

Et bien, ... c'est gros une baleine....

 

Je me suis figé un moment (qui a duré 1 seconde mais qui m'a semblé durer une éternité) et là, j'ai calmement expliqué à Greg qu'il était hors de question que je nage à côté d'une bête qui  était 4 fois plus grande que son bateau.

Il m'a à peine écouté et m'a gentiment poussé ce qui fait que je me suis retrouvé dans l'eau aux côtés de Pierre avant d'avoir eu le temps de déballer mes arguments. (Pierre, le fou, avait déjà sauté dans l'eau sans même réfléchir aux conséquences d'une nage en compagnie d'une si grosse chose...mais c'est vrai qu'il est plus gros que moi et que du coup ça a dû moins l'impressionner ! hé, hé, hé...!)

 

Et nous voilà dans le grand bleu, à observer, sous l'eau, une maman baleine et son petit !

Et...et....des dauphins !

Tant qu'à faire !

Des petits dauphins sauteurs à longs becs (les stenelles) nageaient avec les baleines !

Vous pouvez trouver ça mignon mais en fait il faut savoir que les dauphins sont des emmerdeurs et qu'ils étaient là pour faire chier enquiquiner la maman baleine !

Ce qui explique peut-être pourquoi elle n'avait cure de notre présence ! On devait être bien insignifiant pour elle !

Ca n'a pas duré longtemps. On les a observés moins d'une minute. Et on les a laissés partir.

Pas la peine de les poursuivre, ce ne serait pas très respectueux.

 

 

Moments magiques...

C'est aussi dans ces moments-là qu'on sait pourquoi on est venu ici.

Juste envie de dire merci...

 

Alors merci les baleines pour le spectacle,

Merci Greg pour cette journée offerte qui restera un moment fort de notre séjour,

Merci Pierre pour avoir remonté les poissons et puis tout simplement pour être là avec moi

(ouh là, ce serait pas un petit peu de sensiblerie de ma part ça ?)

Merci moi pour avoir pris les photos (ben oui quand même!)

Et merci vous pour avoir lu cet article !

 

 

 

 

P1010975

 

 

 

Bisous !

 

Didier

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 07:10

Moitié du séjour. 

Encore deux ans...

PLUS QUE deux ans !!!!!!!

Alors faut en profiter. Encore plus.

Alors, direction le lagon puisque les baleines sont dans le coin en ce moment.

Voici une petite vidéo sympa de Ronan (que des pétales de rose soient gracieusement posés sous chacun de ses pas) (il commence à devenir exigeant...il sait qu'il fait des photos pas trop mal et des vidéos acceptables et du coup il exige des compliments, vous verrez d'ailleurs qu'il signe maintenant ses vidéos afin de m'empêcher de m'en attribuer le mérite) (ce que je n'aurais jamais songé à faire d'ailleurs)

Bref, un joli petit résumé de cette journée qui remonte déjà à .... 15 jours je crois.

Du soleil. De la pluie.

Beaucoup de dauphins. Vous entendrez même leurs cris. 

Une baleine. Sous la pluie.

Une belle plage. A midi.

Et c'est parti !

Bisous,

Didier

ps : je tiens quand même à préciser que, pour la séquence où la caméra fait un "sur l'eau-sous l'eau" (le caméraman étant sur le bateau lancé à vive allure), heureusement que j'étais là pour maintenir le bras de Ronan... Sinon, à l'heure actuelle, il n'y aurait plus de caméra, plus de bras, plus de Ronan... Ne faudrait-il pas rajouter quand même mon nom au générique de fin...???

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 09:20

Moi quand il m'avait dit qu'il voulait passer son permis bateau, je m'étais dit : "pourquoi pas, ça va l'occuper et il jouera un peu moins à l'ordinateur !" (Erreur ! Mon cher et tendre a des priorités dans la vie et sauver le monde en est une...que voulez-vous répondre à cela ?...)

 

Mais ce que je n'avais pas prévu, c'est non pas qu'il ait son permis car je reste toujours persuadé que c'est un demi-dieu, mais c'est plutôt qu'il loue un bateau pour qu'on aille faire un tour sur le lagon avec lui aux commandes !

 

Et là, plusieurs pensées peu glorieuses se sont imposées à moi :

- je suis trop jeune pour mourir

- bien qu'ayant fait de gros progrès en natation, je reste dubitatif quant à ma capacité à rejoindre la côte à la nage (tout dépend évidemment de la distance à laquelle se situe la côte mais moi je la trouve toujours trop loin)

- on m'a dit qu'il n'y avait pas de requins dans le lagon mais y a-t-il quelqu'un qui patrouille tous les jours pour le vérifier ???

- lors de l'épreuve de natation pour le concours d'instit j'ai certes réussi à ramener le manequin qui était au fond de l'eau mais l'examinateur m'a dit que je l'avais certainement noyé en rejoignant le bord de la piscine (je lui ai alors expliqué (à l'examinateur, pas au mannequin mort) qu'il valait mieux que ce soit moi qui m'en sorte plutôt que ce pathétique mannequin (qui était déjà mort d'après moi avant qu'il le foute à l'eau...)) bref...je n'étais pas sûr de pouvoir me sauver moi-même tout en sauvant mon cher et tendre s'il était pris d'une crampe en plein rejoignage (rejoignement? rejoignation? rejoignure?) de côte.

- j'ai suivi de près sa préparation quand il a passé son permis et du coup je sais combien de temps il a réellement eu en main le bateau....et ce n'est pas pour me rassurer....

 

Alors, subtilement et prudemment, j'ai suggéré que :

- nous fassions cette sortie avec les deux bretons de Kani-Keli. C'est toujours rassurant d'avoir des bretons sur un bateau surtout si l'un d'entre eux a son permis (ce qui est le cas). Par contre on savait que les bretons nous apporteraient la pluie et...ça n'a pas loupé !

- en plus, à quatre, on pourrait refaire la fameuse scène du Titanic : un qui se noie, un qui essaie de le sauver, le troisième qui hurle de façon hystérique sur le bateau et le dernier qui chante "My heart will go on" à la façon de Céline Dion. ...Oui...., les deux derniers rôles ne sont pas évidents à distinguer...

 

Je restais toujours sceptique sur cette idée de "sortie-en-mer-en-complète-autonomie" mais devant l'enthousiasme des trois autres, j'ai fait mes prières capitulé.

 

Arrive le jour J ("J" comme "J"e vais y rester...).

 

Le proprio des bateaux, ayant finement vu à qui il avait affaire, a longuement expliqué aux deux pilotes les différentes commandes. Vous noterez perfidement que le bateau penche quand même pas mal d'un certain côté...)

 

 P1010671

      Pendant que Pierre et le Breton-à-permis écoutent religieusement les conseils du proprio, le second breton s'enduit de crème solaire et moi j'écris mes dernières volontés dans le sable...

 

Et c'est le départ.

 

Voulant me rendre utile, j'explique aux pilotes qu'il faut aller pile au milieu, là où il y a de l'eau (cf photo ci-dessous).

Voulant se concentrer, les deux pilotes m'expliquent qu'il faut que je me mette bien à l'avant et que je regarde les magnifiques paysages en la bouclant.

Je décide alors de bouder en regardant néanmoins les magnifiques paysages...

 

      P1010676

 

Au bout d'un certain moment de boudage (boudation? boudure? ), je sors de ma bouderie pour quand même constater qu'on n'a toujours pas vu de dauphins alors que ça fait quand même 3 minutes qu'on est parti !!! 

Devant le regard noir de Pierre, regard noir que je devine derrière ses lunettes noires, je décide finalement d'être un gentil compagnon de voyage durant le reste de la journée et de le prendre en photo parce que quand même il en jette comme capitaine de bateau !

P1010679

 

Bilan de la journée :

- je suis pas mort (sinon vous ne seriez pas en train de lire cet article, réfléchissez, voyons !)

- on a plongé dans des coins sympas peuplés de petits poissons

- il a plu mais avec deux bretons à bords, c'était couru 

- on a entraperçu un dauphin au loin (j'ai voulu sauter à l'eau pour le rejoindre mais je me suis souvenu à temps que le dauphin nageait plus vite que moi)

- on s'est fait un bon repas sur le bateau 

- c'était quand même grisant de se sentir libre sur le lagon

- les deux pilotes ont réussi à éviter toutes les patates (tous ceux qui visualisent des pommes de terre flottant sur l'eau n'ont visiblement pas l'habitude de plonger dans le plus beau lagon du monde, les pauvres....et ne savent donc pas que des patates sont des blocs de corail que des fois on ne les voit même pas au-dessus de l'eau et que si ton bateau s'approche trop et bien ça peut faire des sacrés ennuis avec le propriétaire du bateau qui voudra jamais te rendre ton chèque de caution et qui risque même de t'en redemander un autre !)

- personne n'a chanté de chanson de Céline Dion

- c'était cool !

 

D'ailleurs, ce serait cool qu'on recommence, hein ?

Bises,

Didier

 

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 19:40

Salut tout le monde ! 

Juste un petit mot pour vous dire qu'on est bien ... à la campagne. Et la campagne, qu'elle soit à Mayotte ou en Indre et Loire, ça reste la campagne, avec tout plein de gentilles bestioles et des moins gentilles.

Vous avez vu la vidéo des hérissons ; on en a eus pendant quelques semaines (un voisin  en a comptés 32, un soir) qui venaient déescargoter notre jardin. Ils sont partis, maintenant que la saison des pluies est finie (enfin, y paraît ... Avec tout ce qu'y nous jettent dans l'atmosphère, les Américains et les Chinois, y'a pu de saison ma pôv Suzon ! C'est Vivaldi qui s'en retournerait dans sa tombe ! Enfin ... Moi ... J'dis ça ... J'dis rien ! C'est comme pisser dans un violon !) Bref. Y pleut encore ... Des cordes (!!!) parfois. Mais plus de hérissons. Fini pour cette année. Ca aura quand même été le pied de regarder une série sur l'ordinateur, le soir, en mangeant (merci encore Lionel !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!     !) et d'être interrompus par ces invités impromptus ni discrets ni farouches. C'est un peu comme s'ils venaient partager notre repas ! On aurait dû se faire des escargots rien qu'une fois, rien que pour rire. Enfin non : j'aurais fait une hypo à force d'attendre que Didier ait fini de nouer leurs serviettes aux hérissons ...

 

Autre bêbête, plus discrète celle-là, mais tout aussi vorace. Y'a plein de guêpes noires ici. Y'en a des jaunes (plus fines que celles de métropole et sans rayures), qui piquent (sauf si on évite de foutre un coup de boule dans leur nid accroché à une branche du manguier en tondant la pelouse) mais elles n'ont rien de particulier. Par contre, les noires, ce sont celles qui fabriquent un nid en bave/boue de quelques centimètres pour leur larve unique et qui y entassent des  araignées "envenimées" inanimées que la larve, à peine éclose, dévorera. Beurk ... J'ai éventré un nid et j'en ai sorti le cadavre d'une dizaines d'araignées. Et il y a 4 ou 5 nids sur les murs de la maison. Quel carnage pour les araignées !!! Ca fait d'autant de petites soldates, tueuses de moustiques, de moins. Mais c'est la nature ...

Dernière bêbête, mais pas du tout typique, celle-là : on a eu une maman rat dans le cajibi. On l'a capturée dans une nasse et on l'a relâchée loin de la maison lors d'une balade du chien. Comment sait-on que c'était une maman ... ? Et ben parce que, un ou deux jours après, on a vu nous filer entre les jambes un petit raton ... Qu'on a capturé et relâché, puis on en a revu un, recapturé et relâché ... On en est à 4 ! Le nid doit être sous le toit.

Ah ... J'ai pas fait de photos ... j'en connais qui ne vont pas m'en réclamer ...

Vraie dernière bêbête : on n'avait pas vu de scolo dans la maison depuis plusieurs mois, et ça fait la 4ème que Didier tue en quelques jours. Il s'est même fait mordre au cou et à la main, en pleine nuit, par l'une d'elle, malgré la moustiquaire. Il m'a d'abord soupçonné de l'avoir suçonné pendant son sommeil mais la vraie coupable a été confondue dans la minute et décolée comme il se doit. Peut-être que c'est la saison sèche qui pointe son nez, ou peut-être les scolos ne se rapprochent-elles  de la maison que lorsque l'herbe est haute (et elle l'est en ce moment !!!! On a eu une panne de tondeuse ...)

 

Bisous !

Pierre

Repost 0
Published by Pierre et Didier - dans Découverte du Nouveau Monde
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pierre et Didier
  • : séjour à Mayotte vie perso et pro de deux profs
  • Contact